RETOUR SUR L'EDITION 2017

Stratégies, méthodes, actions pour les 5 ans à venir
Un plan d'investissement de 5 milliards d'euros pour aller plus vite, plus loin ? Comment co-construire avec les acteurs ? Quels enseignements pour élaborer votre stratégie ?

N'ayons pas peur de faire preuve d'optimisme en matière d'e-santé, car à en juger par le programme santé de la majorité présidentielle, les acteurs de la e-santé ont peut-être enfin été entendus... Des constats de terrain aux visions pour l'avenir, ce programme reprend en effet nombre des doléances et recommandations portées haut et fort par les acteurs de terrain ces derniers mois, pour répondre aux défis de notre système de santé. Voici quelques idées clés extraites de cette stratégie : "soutenir les initiatives et les expérimentations des professionnels de santé, médicaux, paramédicaux, hospitaliers et libéraux" afin de "renforcer la coordination des soins et de mieux accompagner les malades dans leurs parcours", "[assurer] des autorisations plus rapides de mise sur le marché" pour "soutenir nos entreprises innovantes", [accélérer] le déploiement des Groupements Hospitaliers de Territoire" en créant "les conditions d'un meilleur dialogue avec le secteur privé, afin de faire vivre les projets de soins au sein des territoires [...] pour une offre plus adaptée, des circuits plus simples et fluides",...

Déjà, en octobre 2016, les acteurs de la e-santé avaient pu voir un signal positif dans les grandes orientations énoncées de la "Stratégie Nationale e-santé 2020" publiée par le Ministère de la Santé. Ces derniers mois, un Conseil Stratégique du Numérique en Santé (CSNS) initié et piloté par le Ministère de la Santé, au sein duquel CATEL a le privilège de siéger, a été créé afin de travailler à la mise en oeuvre de cette stratégie. Ce Conseil a pu formaliser et commencer à travailler sur 8 champs d'action prioritaires nécessaires pour développer la e-santé en France au service des patients-citoyens.

Pour autant, les acteurs de terrain sont aujourd'hui impatients de savoir de quelle manière ces changements en profondeur vont prendre forme, avec quelle continuité entre les deux gouvernements, selon quelles priorités, selon quel calendrier, avec quels budgets, selon quelles méthodes ?

Pour y voir plus clair à l'occasion de l'édition 2017 de CATEL Paris, CATEL a invité le Président du CSNS à présenter les champs d'action prioritaires aux acteurs de la e-santé. Cette journée fut aussi celle des pitchs tant appréciés pour découvrir les services et outils innovants.
Après les allocutions officielles du Ministère de la Santé et des 5 fédérations hospitalières, les organismes et agences porteuses des chantiers prioritaires ont présenté les actions déjà réalisées et la feuille de route pour les 5 années à venir. De nombreuses illustrations d'actions, de services et de points de vue d'acteurs de terrain furent proposées sur chaque table ronde, et le public avait bien entendu la parole au cours des débats.

pitchs

champs d'action stratégiques

participants

LES THEMES EN 2017

Thème 1

Les outils socles de la coordination des soins

Thème 2
Le cadre de l'action publique pour créer les conditions favorables à l'essor de l'e-santé
Thème 3
Le numérique dans la pratique professionnelle et les parcours de santé
Thème 4
L'innovation et la co-construction
Thème 5

L' empowerment des patients-citoyens, la démocratie sanitaire

LE PROGRAMME EN 2017

Jeudi 5 octobre

11h00 - Assemblée Générale de CATEL Accompagnement
13h30 - Assemblée Générale de CATEL Réseau, conjointe avec CATEL Accompagnement
15h00 - Ouverture officielle de CATEL Paris 2017

Présentation du Conseil Stratégique du Numérique en Santé et des champs d'actions prioritaires pour la e-santé

Délégué par intérim de la Délégation à la stratégie des systèmes d'information de santé (DSSIS)

et Président par interim du Conseil Stratégique du Numérique en Santé (CSNS)

Ministère des Solidarités et de la Santé

=> Voir sa présentation

 => Voir son interview :

 

16h00 - Quoi de neuf aux USA et en Afrique en e-santé ?
  • Feedback suite aux voyages d'études USA - CATEL 2017 (HIMSS et ATA)
- Quelles sont les bonnes pratiques à retenir des visites de centres e-santé réalisées sur place (organisationnelles, techniques, etc) ?
- Quelles idées ou solutions identifiées lors du voyage voudraient-ils appliquer dans leur structure ?
- Au contraire, quelles idées ou solutions leur ont paru peu ou pas applicables en France, et marquent de fortes différences avec les USA ?
- Que retiennent-ils de leur voyage sur le fond ? (place et rôle des SI dans la santé, contraste avec les USA, réflexions générales sur ce domaine,...)

=> Voir la présentation de Philippe de LORME

  • Feedback sur la dynamique africaine en e-santé : actualités en Tunisie et Afrique de l'Ouest
16h30 - Démonstrations et pitchs : "ma e-santé en 300 secondes"

"Le numérique dans la pratique professionnelle et les parcours de santé"

Bilan des 6 premiers mois d'expérimentation des applications de télémédecine Argos et BabyMum, permettant de suivre à distance un patient à son domicile après une chirurgie ou un accouchement.

Par Maxime CHABRIER, Chef de projet chez LINKEOS

LINKEOS développe des solutions mobiles de télémédecine permettant aux établissements de soin d'effectuer le suivi à domicile des patients en post-opératoire (« Argos ») ou le suivi mère-enfant après accouchement (« Babymum »).
La solution s'appuie sur une mallette composée d'une tablette communicante et d'objets connectés de mesure de constantes médicales, remise au patient lors de son retour à domicile et connectée à un nuage internet accessible à son médecin et aux soignants.

=> Voir la présentation faite le jour J

=> Voir la vidéo

Promed : solution digitale de suivi des patients en oncologie.

Par Jérôme STEVENS, Président de PATIENTYS

Promed est destiné au suivi des patients sous chimiothérapie en ambulatoire ou sous traitement per-os, l’application spécifique Promed permet le suivi des données cliniques et biologiques entre les cures de chimiothérapie. Outre une optimisation de la prise en charge médicale du patient et une meilleure gestion des toxicités, Promed permet une satisfaction unanime des patients et équipes soignantes, et, pour le suivi en ambulatoire, un gain de temps significatif pour le patient ainsi qu’une optimisation de la rotation des lits et fauteuils.

 => Voir la présentation faite le jour J

Docndoc, et si remplacer un médecin partout en France devenait facile et attractif? docndoc casse les codes du remplacement médical par un recrutement national en temps réel.

Par Pascale KARILA, Médecin et fondatrice de DOCNDOC

Docndoc est un site dédié aux remplacements médicaux par mise en relation directe des médecins remplacés et remplaçants dans toute la France grâce à un matchmaking ciblé. Docndoc dynamise le recrutement de médecins aussi bien dans les villes que dans les zones désertées. Docndoc crée un concept novateur dans la notion du remplacement médical, proposant un package remplacement médical/ activités récréatives afterwork/découverte de régions françaises, seul ou en famille.

=> Voir la présentation faite le jour J

=> Voir la vidéo

medGo : la plateforme de gestion des remplacements et vacations pour les établissements de santé.

Par Antoine LORON, Co-fondateur de MedGo

Vous êtes Directeur, DRH, DSI ou cadre dans un établissement de santé et vous perdez des heures à chercher des remplaçants ou vous payez trop d'intérim ? medGo vous permet de regrouper et de solliciter en quelques clics vos salariés volontaires et vos vacataires disponibles pour gagner du temps et de l'argent.
En 6 mois, 50 établissements ont choisi medGo pour sa simplicité et son efficacité.

Consultation médicale en mer pour les navires intercontinentaux grâce au cloud PARSYS

Par Jean Louis SCHMITLIN, Président de PARSYS

Parsys MedCapture permet de disposer d'un médecin en tout temps et tout lieu. C'est un service cloud destiné à permettre aux médecins de réaliser des consultations complètes à distance en bénéficiant des données recueillies par des capteurs médicaux innovants et d'un outil de vidéoconférence performant.

=> Voir la présentation faite le jour J

=> Voir la vidéo


"Les outils socles de la coordination des soins"

Anatomie pathologique et soutien diagnostique : Intérêt de la télépathologie, expérience en Afrique sub-Saharienne francophone.

Par Martine RAPHAEL, Professeure et Présidente à l'ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CANCER

Il s'agit de transmettre des images d'intérêt observée par les pathologistes locaux, via un logiciel intitulé i-Path. Les images obtenues grâce à un microscope avec caméra digitale intégrée et connectée à un ordinateur sont transmises via  internet.
L'expérience me née essentiellement en Afrique francophone sub-saharienne a permis d'analyser et de conforter plus de 200 diagnostics dans différents pays. Les informations transmises restent confidentielles au sein de la 'communauté' i-Path constituée d'experts en anatomo-pathologie et hématologie
http://cancer-amcc.org/programmes
http://ipath-network.com/inctr/
 => Voir la présentation faite le jour J

Comment structurer et standardiser une prise en charge optimale des patients pour développer l'ambulatoire et réduire les durées d'hospitalisation ?

Par Agnès BRIARD, Consultante e-santé chez NOUVEAL E-SANTE,

Déjà utilisé dans plus d'une quarantaine d'établissements en France et en Suisse, e-fitback est une solution e-santé qui permet premièrement aux patients de réaliser leur preadmission en ligne, deuxièmement de préparer leur opération et leur retour au domicile sereinement et enfin de bénéficier d'un suivi médical postopératoire  sécurisant.  Entièrement paramétrable et interopérable, e-fitback permet d'améliorer la prise en charge des patients en digitalisant les protocoles propres à chaque praticien, chaque service et chaque établissement. Véritable outil de structuration de la prise en charge des patients en ambulatoire et notamment en RRAC, e-fitback sécurise le retour à domicile des patients et encourage donc la réduction des Durées Moyennes de Séjour.
=> Voir la présentation faite le jour J

Libhéros : héros des soins à domicile

Par Florence HERRY, Présidente de LIBHEROS,

Un site web www.libheros.fr pour les patients et leur proches pour qu'ils puissent convenir d'un rdv avec un professionnel de santé pour les soins à domicile prescrits. Pour les professionnels de santé, nous avons créé pour et avec eux une application mobile Libhéros Pro qui leur permet de recevoir les notifications des rdv mais c'est aussi et surtout un outil sécurisé en données de santé avec un agenda partagée et un listing des fiches patients. Bientôt un module de photo sera intégré à l'application mobile.

Vidéo du service Libhéros Vidéo de Libhéros Pro

=> Voir la présentation faite le jour J


"L'empowerment des patients citoyens et la démocratie sanitaire"

La ventilométrie, une révolution pour l'évaluation de la fonction respiratoire.

Par Patrick HANUSSE, Directeur d'AQSITANIA

La start-up Aqsitania développe une innovation sans équivalent pour l'évaluation de la Fonction Respiratoire: la Ventilométrie. Notre technologie d'analyse du signal respiratoire révolutionne le domaine. Elle met en action ce nouveau proverbe « Montre-moi comment tu respires, je te dirai comment tu vas ».

=> Voir la présentation faite le jour J


 "Le cadre de l'action publique pour créer les conditions favorables à l'essor de l'e-santé"

Faciliter le recueil du consentement des patients par voie électronique.

Par Emmanuel MICHAUD, CEO de MONCONSENTEMENT.COM

monconsentement.com est la première solution sécurisée et ergonomique de dématérialisation à valeur probante des consentements médicaux-sociaux. Il facilite la communication entre les acteurs.

=> Voir la présentation faite le jour J

DOCADOM : Un Docteur chez vous en 3 clics !

Par Marc POSTEL-VINAY, Directeur Général Délégué de DOCADOM

DOCADOM est la première plateforme numérique gratuite de mise en relation médecins/patients pour des consultations de médecine générale à domicile. Directement depuis notre site docadom.fr, et en seulement 3 clics, le patient demande la venue d'un médecin. Il obtient immédiatement 2 informations : un délai d'attente (actualisé en temps réel), et une estimation du coût de sa consultation. Sa demande est prise en charge par notre algorithme qui répartit ensuite les consultations entre tous les médecins présents sur le terrain, via leur application docadom-pro. A la fin de la consultation, le paiement s'effectue directement via la plateforme. Pour le patient, c'est plus de simplicité, de rapidité et de lisibilité. Pour le médecin, c'est la promesse d'un système intuitif valorisant son exercice professionnel.
Nous avons rencontré l'ensemble des tutelles (ARS, CPAM, ASIP, Ordre des Médecins,... ) et avons pu bénéficier de l'ensemble de leurs conseils.
DOCADOM : la consultation à domicile réinventée !

=> Voir la présentation faite le jour J


"L'innovation et la co-construction"

Conception participative d'un outil automatique d'aide à la priorisation des patients pour les Urgences Pédiatriques : le projet OPTImUm.

Par Jessica SCHIRO, Coordinatrice de projet - ergonome au CIC-IT LILLE

OPTImUm (Outil d'aide à la Priorisation des PaTIents aux Urgences) est né du besoin des professionnels de santé (PS) des urgences pédiatriques (UP) du CHU de Lille de faciliter la gestion du tri des patients. Une co-conception impliquant ergonomes, informaticiens, médecins et infirmiers a été mise en place. L'objectif était de créer un outil suffisamment intuitif qui permettrait d'avoir une vue globale du service mais également d'indiquer aux PS quels patients aller voir en priorité. Le défi technique de ce projet a été de récupérer l'information en temps réel sans double saisie des données pour les PS.

=> Voir la présentation faite le jour J

=> Voir la vidéo

Augmenter la motivation des patients - et des praticiens - ainsi que la sécurité et l'observance des traitements grâce à des dispositifs médicaux connectés (inhalateurs, compte-gouttes,...).

Par ​Dr. Gerallt WILLIAMS, Directeur des Affaires Scientifiques au sein d'APTAR PHARMA

Ce pitch, plutôt que de présenter un outil ou service, décrira les objectifs et l’esprit de la démarche R&D collaborative de la société. Celle-ci est basée sur le partenariat entre Aptar Pharma et différents partenaires dont des start-ups basées aux US, afin de développer des solutions impliquant des dispositifs médicaux innovants de type inhalateurs pour l’asthme et compte-gouttes ophtalmique connectés, destinés à améliorer la sécurité et l'observance des traitements par les patients.

https://pharma.aptar.com/fr/qui-sommes-nous.html-0

https://pharma.aptar.com/fr/solutions-produits#/categories=177

=> Voir la présentation faite le jour J

=> Voir la vidéo


"Le développement du big data et de l'intelligence artificielle"

Une application mobile comme outil de télémédecine, une nouvelle approche pour le traitement des plaies.

Par Patricia SIGAM, Directrice chez DIGITALMEDLAB

WoundDesk, un outil qui vous permet d'évaluer et de documenter les plaies en 5 minutes. Voir la démo
1' Sélection du patient et revue du dossier
2' Mesure semi-automatisée de la surface des plaies
3' Documentation facilitée de l'évaluation de la plaie
4' Résultats avec score de sévérité et évolution de la surface de la plaie
5' Saisie rapide du traitement

=> Voir la vidéo

18h00 - L'année des 20 ans du CATEL : 1001 actions au service des acteurs de la e-santé

Interview de Luc TEOT, Chef de service au CHU de Montpellier, MD PhD, Chirurgien Plasticien Directeur de CICAT, Président de la SFFPC :

18h30 - Cocktail Networking des acteurs de la e-santé

Vendredi 6 octobre

9h00 - Ouverture officielle
Les dirigeants des 5 fédérations (FHF, FHP, FEHAP, FNEHAD, UNICANCER) ont accepté l’invitation du CATEL à présenter leurs actions e-santé depuis 1 an en direction des établissements qu’elles fédèrent, leurs stratégies, leurs plans d’actions e-santé vers ces établissements pour les mois et années à venir et leurs positions sur les «stratégies, méthodes et actions pour les 5 ans à venir» qu’elles souhaitent encourager, tant en direction des acteurs institutionnels que de la filière industrielle.
Modérateur : Pierre TRAINEAU
Directeur Général de CATEL

Un an après avoir présenté leurs visions de la e-santé,  les fédérations hospitalières font le point sur les avancées stratégiques dans le domaine
Enguerrand HABRAN Directeur du Fonds FHF
Lamine GHARBI,
Président
de la FHP
Antoine PERRIN, Directeur Général de la FEHAP
Pascale FLAMANT,
Déléguée Générale d'UNICANCER
Nicolas NOIRIEL,
Délégué national
de la FNEHAD

Interview d'Enguerrand Habran :

10h00 - Thème 1 : Les outils socles de la coordination des soins

Mots clés : outils de coordination des soins, de dématérialisation, développement des usages des messageries sécurisées de santé (MSS) et du DMP, …

« Coordination entre soignants : Messagerie sécurisée , DMP, la coordination ne se résumerait elle qu’a ces deux outils considérés indispensables depuis tant d’années ? C’est la coordination de l’ensemble des professionnels de santé qui doit nous intéresser et non pas uniquement la seule organisation en maison de santé ou en établissement. La loi de santé de 2016 nous offre des perspectives de coordination plus larges et très intéressantes pour tous les professionnels regroupés ou non. Il faut créer ce lien. Les Communautés Territoriales de Santé (CPTS) , les plateformes territoriales d’appui (PTA) et les ESP sont de superbes outils de proximité qui pourraient être mis au service de cette nouvelle politique de coordination au service de tous, en inter-structures, sans oublier l’intérêt des patients qui doit en permanence nous animer. Au delà de la loi, la négociation conventionnelle interprofessionnelle est elle aussi une clef incontournable de la réussite de ce grand mouvement et la relancer au plus vite devient une nécessité. Inventer d’autres outils complémentaires à la messagerie sécurisée et au DMP est une nécessité absolue mais il faut leur donner du sens. Il ne faut surtout pas oublier que le facteur humain, les échanges entre professionnels et le vrai partage d’un projet concerté pour un territoire de proximité sont des facteurs de développement durable de cette nouvelle façon de travailler ensemble. Les objectifs à atteindre sont, au delà du normatif que représentent le DMP et la messagerie sécurisée , le plaisir de travailler dans des conditions optimales, la simplification de la vie des soignants mais aussi et surtout celle des patients et la qualité des soins qu’ils sont en droit d’attendre. Rester au milieu du gué, en ne faisant la promotion que de ces deux outils anciens à caractère plutôt administratif et normatif que sont le DMP et la messagerie, ne risque t’il pas encore une fois de ne pas emporter l’adhésion de la majorité des soignants des trois secteurs de santé en attente d’innovation rapide et motivante ? » 

Le point de vue du Président de séance : Éric HENRY Médecin Généraliste, Anciennement Président du Syndicat des Médecins Libéraux

Présentation officielle du porteur de ce champ d'action prioritaire au sein du CSNS

Enjeux et plan d’action par un représentant de la CNAMTS

  • par Delphine CHAMPETIER, Directrice de cabinet de la Caisse nationale de l’Assurance Maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) => Voir sa présentation

Table ronde des acteurs stratégiques du domaine

L'ouverture des systèmes d'informations de santé et la mutualisation des données de santé

  • par David DESCATOIRE, Directeur des ventes du secteur public chez Softway Médical
  • par Xavier AUGAY, Président d'Icanopée
10h45 - Pause networking servi par le traiteur Lenôtre
11h15 - Thème 2 : Le cadre de l'action publique pour créer les conditions favorables à l'essor de l'e-santé

Mots clés : espaces de sécurité et de confiance numériques, cadre d’interopérabilité des SI de santé, messageries sécurisées, SI urbanisés, agrément des hébergeurs de données de santé, label sur les solutions logicielles et des objets connectés,…

« Les pouvoirs publics, plus particulièrement le Ministère des Solidarités et de la Santé, ont lancé des outils propices au développement de la e-santé. Si on se réfère aux actions énoncées par le Comité Stratégique du Numérique en Santé (CSNS), on peut citer :

  • la définition des espaces de sécurité et de confiance numériques, réalisée par l’élaboration de la Politique Générale de Sécurité des Systèmes d’Information de Santé,
  • la spécification du Cadre d’Interopérabilité des SI de santé, élaborée dans un premier temps pour le DMP, puis étendue à d’autres échanges de document,
  • ces travaux initiaux ont ensuite permit la spécification de la Messagerie Sécurisée de Santé, permettant l’interopérabilité des messageries des Etablissements de Santé avec celles des opérateurs industriels,
  • puis l’urbanisation des SI hospitalier ou des PTA,
  • la migration d’une procédure d’agrément des hébergeurs de données de santé vers une certification basée sur les standards industriels,
  • la labellisation de certaines solutions logicielles, comme celles destinées aux Maisons de Santé Pluridisciplinaires ou aux Centres de Santé,
  • les contraintes de sécurité et de fonctionnement applicables aux objets connectés en lien avec la certification en tant que Dispositif Médical CE.

Tous ces éléments permettent aux industriels de développer des solutions sûres et interopérables pour s’intégrer dans les systèmes d’informations des Établissements de Santé et des Professions de Santé libéraux. »

Le point de vue du Président de séance : Patrick GENDRE
Consultant en stratégie technique
Ancien représentant de la CNAMTS auprès du Ministère de la Santé, de l’ASIP Santé, de l’ANAP et de la HAS


Présentation officielle du porteur de ce champ d'action prioritaire au sein du CSNS

Enjeux et plan d’action pour créer les conditions favorables à l'essor de la e-santé

  • par Philippe CIRRE (ou représentant), Délégué adjoint à la Stratégie des Systèmes d’Information de Santé (DSISS) et Président par interim du Conseil Stratégique du Numérique en Santé (CSNS) Ministère des Solidarités et de la Santé
  • par Michel GAGNEUX, Directeur de l’ASIP Santé - Agence des Systèmes d’Information Partagés de Santé



Table ronde des acteurs stratégiques du domaine

Hébergement agréé des données de santé au coeur des GHT : du contexte et des limites actuelles, aux nouvelles stratégies innovantes de collaboration

  • Par Mathilde DEFFRENNES, Avocate au sein du Cabinet Poggi
  • Par Julien BERTHEL, Directeur des Systèmes d'Information au CHU de Tours
  • Par Camille CACHEUX, Directeur Général de COREYE

avec le soutien de Coreye

Interview de Julien BERTHEL:
Interview de Camille CACHEUX :
12h00 - Allocution officielle du CATEL - Synthèse de l'enquête d'opinion
12h30-14h00 - Déjeuner networking sur place servi par le traiteur Lenôtre
14h00 - Thème 3 : Le numérique dans la pratique professionnelle et les parcours de santé

Mots clés : simplifier les parcours, financement des actes (article 36 LFSS), publication des cahiers des charges télésurveillance, intégration de l’e-santé dans les cursus de formation des PS, conduite et accompagnement du changement dans le cadre des GHT et des programmes TSN, Hôpital Numérique, ,…


Présentation officielle du porteur de ce champ d'action prioritaire au sein du CSNS

Enjeux et plan d’action du Ministère en faveur du développement du numérique dans la pratique professionnelle et des parcours de santé

  • par Grégory EMERY, MD, MSc, MPH
    Adjoint au sous-directeur de la performance des offreurs de soins (SDPF) au sein du ministère chargé de la Santé

Table ronde des acteurs stratégiques du domaine

A l'heure d'une rémunération possible des acteurs ; comment les acteurs doivent (ré)agir ?

  • par Arnaud LAZARUS, Cardiologue & Rythmologue interventionnel à la Clinique Ambroise Paré
  • par Charles-Henri DES VILLETTES, Administrateur de la fédération des PSAD (Prestataires de Santé à Domicile)
    et Directeur Général de Orkyn
  • par Lucile BLAISE, Vice-présidente Benelux France et Afrique du Nord chez RESMED
  • par Vincent PETERS, Directeur des affaires règlementaires Accès au marché chez Biotronik
  • par Clémence MAINPIN, Chef de projet ministériel GHT, Ministère des Solidarités et de la Santé

Avec le soutien de Biotronik et de Resmed

GHT : l'enjeu stratégique du partage d'informations médicales

  • Pierrick MARTIN, Directeur des Systèmes d'Information au CHU de Nantes => Voir sa présentation
  • François GRIMONPREZ, Membre du comité exécutif de l'ARS Pays de la Loire
  • Harold JUILLET, Directeur Général de CERNER France
  • François DUFOSSEZ, Médecin DIM du GHT de l’Artois (CH de Lens, CH Hénin-Beaumont, CH Béthune, CH La Bassée)
  • Vincent CATTIAUX, Directeur d’Elsevier Clinical Solutions France

Avec le soutien de Nuance, Cerner et Elsevier Masson

Interview de François GRIMONPREZ
Interview de François DUFOSSEZ
Interview d'Harold JUILLET
16h00 - Thème 4 : L'innovation et la co-construction

Mots clés : évaluation des technologies de santé innovantes et de leurs impacts organisationnels, émergence et diffusion des innovations, appui à l’innovation, appels à projets pour des expérimentations réglementaires,…

« Plus que dans les autres secteurs, l’innovation en santé invite à une démarche de co-construction, à l’heure où le citoyen se positionne comme un acteur de son parcours de soins. Cette démarche d’innovation en santé représente un réel défi pour la puissance publique, pour les professionnels de santé et pour les patients, ainsi que pour les partenaires prêts à contribuer à réaliser avec eux cette co-construction multi-disciplinaire. De plus, elle s’inscrit dans un espace-temps où la stratégie d’innovation va se dérouler selon le rythme imprimé par son ambition et ses moyens, en fonction de l’implication aux niveaux local, régional et national des parties prenantes. La co-construction invite à se projeter dans des modes de fonctionnement nouveaux, en fonction d’un objectif partagé. Ceci est un défi culturel, qui oblige à faire face à certains paradoxes, tel que celui de limiter le temps donné pour considérer une innovation. Ce temps de réflexion pourrait s’avérer contre-productif dans la démarche d’innovation. Comment alors prendre les bonnes décisions, comment doser expérimentation et  réalisation d’un réel déploiement dans un espace-temps raisonnable ? Comment apprivoiser un cadre réglementaire évolutif, comment évaluer de façon cohérente et pertinente des innovations basées notamment, sur des technologies à termes obsolètes ? Comment se nourrir des expériences internationales ou d’autres secteurs ? Comment introduire la confiance dans les innovations ? Comment les politiques publiques peuvent-elles améliorer le soutien à l’innovation ? Comment les annonces récentes, et l’engagement affiché par Madame la Ministre Agnès Buzyn envers l’innovation en santé permettent-elles de donner des réponses concrètes pour aller, in fine, vers ‘‘un parcours de soins fluide, qualitativement, technologiquement et économiquement optimisé, conforme au cadre réglementaire et aux standards de sécurité’’ ? »

Le point de vue du Président de séance : Isabelle ZABLIT
Consultante, Administrateur Syntec Numérique, Présidente du Programme #5000startups du Numérique


Présentation officielle du porteur de ce champ d'action prioritaire au sein du CSNS

Enjeux et plan d’action pour l'innovation et la co-construction

  • par Jean-Yves FAGON, Délégué ministériel à l’innovation en Santé

Table ronde des acteurs stratégiques du domaine

Comment innover au service de l’optimisation des parcours de soins : points de vue et coopération d'un industriel et d'une start-up

  • par Nicole HILL, Directrice du Secteur Santé chez ALE International - Alcatel-Lucent Entreprise
  • par Benoît PRIGENT, Directeur Général de la start-up Clepsydra

avec le soutien d'Alcatel Lucent Entreprise

Interview de Nicole HIL

16h45 - Thème 5 : L' empowerment des patients-citoyens, la démocratie sanitaire
Mots clés ; informer , accompagner et interagir avec l’usager, favoriser l’adhésion des patients (approche blue button), faciliter le parcours de soin et le développement d’outils numériques au service des patients, prendre en compte les problématiques liées aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap…

Présentation officielle du porteur de ce champ d'action prioritaire au sein du CSNS

Enjeux et plan d’action du Ministère en faveur de l'empowerment du patient et de la démocratie sanitaire,

  • par Giovanna MARSICO, Déléguée au Service Public d'Information en Santé – SPIS (Service Public d’Information en Santé) du Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales => Voir sa présentation

Point de vue d'un acteur de terrain

La e-santé au coeur de l'amélioration du parcours de soins du patient : leur accompagnement et leur rôle actif dans l'évaluation

  • par Anne BUISSON, Directrice adjointe – en charge de la Communication, Recherche et affaires médicales à l’Association François Aupetit (afa) pour vaincre les MICI (Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin), maladie de Crohn et recto-colite hémorragique.
Document produit par le collectif d’associations ICA (Impatients Chroniques et Associés) dont fait partie l'AFA : Guide du parcours de santé des malades chroniques
17h15-17h20 - Clôture

NOS PARTENAIRES EN 2017

Nous remercions nos partenaires pour leur soutien à la réussite de cet événement.

CE QU'ILS ONT AIMÉ

La diversité des participants, présence du Ministère, des acteurs du territoire, des industriels et consultants.

Les Pitchs.

La très belle qualité des intervenants.

Les thématiques très pertinentes.

La possibilité de rencontrer tous les acteurs du secteur.

 

L'approche transversale.  

La qualité de la modération des tables rondes.

 

L’échange de réflexions.

La diversité des acteurs.

RETOUR EN IMAGES